Université de Strasbourg

Université de Strasbourg – Master Design

Depuis le premier janvier 2009, l'Université de Strasbourg est une réalité. Cette création est le fruit d'un long travail et de l'implication de tous. Se rattachant à une tradition historique remontant à 1538 (création du Gymnase protestant) et 1621 (fondation de l'université de plein exercice), héritière des acquis des universités Louis Pasteur, Marc Bloch et Robert Schuman, elle regarde aujourd'hui avec confiance vers l'avenir. Elle renoue ainsi avec sa tradition pluridisciplinaire, humaniste et rhénane.
Elle a inscrit dans ses statuts ses principales ambitions:

La pluridisciplinarité: la réunion des 3 universités de Strasbourg en une seule entité sera un atout unique pour les étudiants en termes de diversité disciplinaire et thématique. Elle sera une réponse aux problématiques scientifiques et sociétales actuelles qui sollicitent les compétences coordonnées de spécialistes de plusieurs disciplines.

L'identité européenne : l'identité européenne de l'Université de Strasbourg s'appuie largement sur la singularité de son histoire, sa position géographique dans un environnement transfrontalier et son engagement dans des réseaux universitaires européens.

L'ouverture : la nouvelle université affirmera et mettra en oeuvre son ouverture à la Cité tant dans le domaine culturel que dans celui de la culture scientifique et technique, avec l'objectif de rapprocher le citoyen du monde scientifique et culturel. Elle intensifiera son ouverture vers le monde socio-économique pour favoriser l'insertion professionnelle de ses étudiants et la valorisation de sa recherche.

La dimension internationale : la mise en commun des compétences et des qualités des trois universités, de leurs patrimoines scientifique et culturel reconnus a pour ambition de placer l'Université de Strasbourg parmi les grandes universités reconnues au niveau international.

Près de 42 000 étudiants dont plus de 20% d'étudiants étrangers, plus de 5 200 personnels forment aujourd'hui une communauté dynamique et diverse qui, en s'appuyant sur une recherche de pointe en collaboration forte avec le CNRS, l'INSERM et l'INRA, couvre tous les champs du savoir.

L’Université de Strasbourg doit aujourd'hui relever deux types de défis. Le premier est de faire en sorte que chaque membre de la communauté universitaire, qu'il soit étudiant, enseignant ou chercheur, qu'il exerce une fonction administrative, technique ou d’expertise, trouve sa place au sein de l'Université de Strasbourg. Le deuxième défi est de répondre à un contexte en pleine mutation. Nous saurons relever ce défi dans un esprit de construction et de dialogue et ainsi affirmer notre place au niveau international, en nous appuyant sur notre spécificité européenne.

Pour en savoir plus: http://www.unistra.fr

Université de Strasbourg

Collaborent au projet Design Rhin Supérieur:

Pierre Litzler
Architecte dplg, professeur à l’Université de Strasbourg, enseigne la théorie et le projet d’architecture et de design à l’Université, dans les l’Ecoles d’Architectures françaises et étrangères ainsi qu’à l‘Ecole Supérieure des Art Décoratifs de Strasbourg. Ses travaux de recherche interrogent la conception architecturale et les théories à l’œuvre dans l’architecture et le design. A travers une approche « Poïétique » (étude scientifique des conduites créatrices, la réflexion sur le « faire » dans l’art), il s’intéresse aux processus de conception et déconstruit les modes de penser, de concevoir et de produire dans le projet.

Francis Dupont
Professeur agrégé à l’Université de Strasbourg, architecte Insa, enseigne le projet d’architecture et de design à l’Université. Ayant une double formation, à la fois technique et artistique (peinture, sculpture, poésie), il défend une approche ouverte et raisonnée du projet, dans le cadre d’un design prospectif axé sur la recherche et l’innovation qui vise à rapprocher la formation en design du monde de l’entreprise.

Philippe Riehling
Designer Eco-logique : expérimenter les possibilités des matériaux, des savoir-faire et être attentif à leurs qualités environnementales… Interroger les provenances, les consommations énergétiques, les moyens logistiques pour déjouer les fausses évidences… Réfléchir les collaborations dans une équité sociale et impulser des interactions entre celles-ci… Rassembler et s'approprier ces contraintes pour jongler entre une idée, une fonction, une faisabilité technique et une réalité économique… C'est l'éco-logique utilisée par Philippe Riehling comme levier d'une réelle créativité pour aboutir à un produit juste, à l'identité marquée au-delà d'un (simple) choix formel.